Purprose

 

 

"Purple Prose"

 Le cuisinier tomba amoureux des tableaux avant de tomber amoureux du peintre.  Elle était, selon la declaration des artistes chez “La Bande,” en sa phase “mauve”—ni rouge, ni pourpre, ni bleu, ni rose, mais quelque part entre et parmi ces couleurs, perdue entre elles, alors qu’elle peignait des légumes.  Le printemps venait d’arriver, et inspiré, le cuisinier retourna à son jardin pour planter des pommes de terres rouges, des blettes rubis, du chou rouge, des betteraves, des radis et de la trévise, des navets et des oignons rouges.  Cette nuit-là, il rêva de leurs couleurs contre le fond de terre foncée et la palette mauve du peintre.  Fin mai, il planta du basilic pourpre, des haricots pourpre, des piments rouges et pourpres, de l’amaranthe, des aubergines, et des tomates “Purple Cherokee.”  A mi-été l’exposition du peintre était condamnée à disparaître, les pommes de terre du chef à être récoltées.  Le cuisinier remplit un petit panier avec des patates lavées, et il les apporta à la galérie où elle décrochait du mur ses tableaux de légumes.  Elle avait le visage rougeaud à cause de son travail; lui aussi.  “Je ne suis pas une bonne cuisinière,” dit-elle.  “Moi, si,” dit-il et l’invita à diner.  “Je peux cuisiner pour flatter votre goût, comme ta palette a flatté  mes yeux.  En fait, m’a inspiré.”  Elle leva les sourcils.  “Vous verrez,” promit-il.  Et elle le fit.  D’abord, le tour du jardin, un arc-en-ciel de mauve.  Puis, le diner—un bortsch, suivi d’une salade au basilic, radis, et piments. Et une ratatouille pourpre—des aubergines, des tomates, des haricots, et des oignons rouges, servie avec un pinot noir.  Ils prirent un sorbet, se perdant dans un sirop de succulence au raisin.  Il avoua que, tout comme les légumes avaient été sa muse à elle, elle avait été la sienne.  Leurs lèvres se touchèrent et à cet instant ils créèrent quelque chose ensemble qui était aussi aveugle qu’une graine en germe, aussi épais que la peinture pure, aussi agréable au goût que la lascivité pourpre, car ils étaient, après tout, des artistes.

 

 

 

Femme

 

purprose

 

Jasmin

 

parceque

 

Inconnu

 

Fleurs

 

Return to French Section

Return to Garden Plots Map


[ WU Home ] [ Directory ] [ A-Z Index ] [ Sitemap ] [ Contact WU ] [ Statements & Disclosures ] [ Accessibility ] [ Search ]
© 2015 Washburn University, 1700 SW College Ave, Topeka, Kansas 66621 785.670.1010
Contact webmaster@washburn.edu with questions or comments.