Femme

 

La Femme qui portait des fleurs

Une femme porte une fleur chaque jour.  Elle a grandi à la campagne et sait le nom de chaque plante.  Les gens notent ses allers et venues.  “La violà!” dissent-ils, et ils savent que c’est lundi, car elle porte du bleu—un iris, peut-être, ou un aster  Le dimanche, c’est un lys blanc.  Chaque jour une couleur différente, une fleur différente.  Que connaissent-ils des noms?  Ils ne savent pas qu’elle fait aussi sécher des fleurs.  Chaque jour elle presse une fleur fanée dans un livre, la fleur quotidienne qui gâche les textes des tomes d’histoire du commerce publiés par son père, les portraits des fondateurs de compagnies rayés de dentelles achillées, créant un visage aigri.  Sa Bible conserve les miracles des roses, des dahlias, des lys.  Même son journal—comme son fils le découvrit à la morte de sa mere—n’est ni le langage ni l’histoire du passé, mais un récit des jours  passés à porter la beauté.

Et qu’est-ce que c’est que le passé, pense-t-il, sinon quelque chose qui grandit chaque jour à mesure  que nous l’enfouissons?  Il regarde les fleurs desséchées--étamine, pistil, pétale.  Il respire la poussière, mais il sent chèvrefeuille, le jasmin, sa mere.

 

 

 

 

 

 

Femme

 

purprose

 

Jasmin

 

parceque

 

Inconnu

 

Fleurs

 

Return to French Section

Return to Garden Plots Map

 


[ WU Home ] [ Directory ] [ A-Z Index ] [ Sitemap ] [ Contact WU ] [ Statements & Disclosures ] [ Accessibility ] [ Search ]
© 2015 Washburn University, 1700 SW College Ave, Topeka, Kansas 66621 785.670.1010
Contact webmaster@washburn.edu with questions or comments.